En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Hypokhâgne - Khâgne

HK-KH

Par ANNE YVOIR, publié le lundi 11 juin 2018 18:59 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 11:25

LETTRES SUPERIEURES – PREMIERE SUPERIEURE

« HYPOKHÂGNE - KHÂGNE »

 

CLASSES PREPARATOIRES LITTERAIRES A/L

 

Plaquette à télécharger

 

            Ces classes ont pour objectif, via la préparation du concours d'entrée aux Ecoles Normales Supérieures  (ENS), de dispenser une formation littéraire généraliste de haut niveau, qui met les étudiants en mesure de poursuivre ensuite, dans d'autres établissements, des études plus spécialisées, dans des domaines très divers, avec les meilleures chances de succès.

            Elles offrent l'opportunité unique, à l'entrée dans l'Enseignement Supérieur, d'acquérir une culture générale vraiment approfondie, des méthodes de travail particulièrement efficaces, un sens aigu de la rigueur et de l'exigence personnelle. Autant d'atouts dont le bénéfice se manifestera bien au-delà du temps des études et qui expliquent qu'on trouve depuis longtemps tant d'anciens « khâgneux » à des postes de responsabilité parfois bien éloignés du domaine littéraire.

            Enfin, cette formation, nourrie de la culture occidentale des siècles passés, prépare les jeunes gens à relever les grands défis d'aujourd'hui et de demain. Le grand intérêt manifesté pour les khâgneux par les plus grandes écoles de management (HEC, ESSEC etc..) suffit à montrer qu'une formation littéraire authentique n'a rien d'obsolète.

            La filière A/L, spécifiquement littéraire, ne doit pas être confondue avec la filière B/L, de création plus récente et de moindre diffusion, qui associe aux enseignements littéraires une forte dominante de Sciences sociales et de Mathématiques.

 

 

Le cadre de la formation

            Les CPGE littéraires s'adressent à des étudiants motivés, désireux de se confronter avec les différents domaines de la culture et dotés de bonnes capacités de travail. La formation littéraire demande à la fois du temps et des initiatives individuelles : le travail « scolaire », si important soit-il, doit être relayé par un investissement plus personnel. On attend donc des étudiants qu'ils sachent faire preuve de constance, de maturité et d'autonomie.

            On y accueille des élèves issus des séries L, S ou ES, sans exclusive ; l'expérience prouve que les titulaires d'un Bac S y réussissent tout aussi bien que les autres. La pratique d'une langue ancienne en terminale peut constituer un atout, mais elle n'est nullement exigée pour être admis en Hypokhâgne au Lycée Fermat.

            La scolarité en CPGE littéraire dure en principe deux ans. Le passage dans un autre lycée d'une année à l'autre peut intervenir dans des circonstances bien définies (options) et il est soumis à l'accord des deux Chefs d'établissement. Enfin, la difficulté des concours d'entrée aux ENS amène un certain nombre d'étudiants à redoubler leur khâgne pour renouveler leur candidature avec de meilleures chances de réussite.

 

 

 

            Les CPGE littéraires sont inscrites dans le système européen des ECTS (European Credits Transfer System). Elles délivrent donc à leurs étudiants des attestations d'études qu'ils peuvent ensuite faire valider auprès des Universités (60 ECTS par an, soit une année universitaire) ; leur parcours universitaire n'est donc nullement ralenti (loi ESR).

 

Les enseignements

            L'esprit qui préside à cette formation est délibérément généraliste. L'étude simultanée des différentes disciplines académiques cherche à éviter toute spécialisation précoce et ouvre la voie à une appréhension globale des réalités culturelles ; les savoirs et les méthodes propres à chacune, loin de se concurrencer, se renforcent et se prolongent mutuellement. La relative diversité des parcours individuels (tous les étudiants ne suivent pas exactement les mêmes enseignements) contribue aussi à ce climat d'échange et d'heureuse intelligence.

            Il n'y a donc pas de matières qui « comptent » plus que d'autres ; tous les enseignements ont la même importance et demandent de la part des étudiants le même investissement.

            On retrouve ce principe d'équilibre dans l'organisation des enseignements que le tableau suivant présente de façon simplifiée.

 

 

La plaquette jointe vous fournira les informations complémentaires concernant les enseignements de spécialité et les concours accessibles à l'issue de la formation.

 

Des éléments de lectures et des conseils pour la rentrée 2018 sont également disponibles dans les fichiers joints.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1